Installer une Fedora Core 6 en réseau

Publié dans : Développement web- 03 nov. 2006 Commentaires fermés

Pour installer Fedora Core 6 sur un serveur vierge, vous pouvez graver une image ISO d’un DVD ou de plusieurs CD. Mais si vous ne disposez pas de lecteur optique sur votre serveur, il est parfois plus intéressant d’essayer une installation réseau. A l’aide d’un ordinateur portable sous Windows XP, ces quelques explications permettent d’installer Fedora Core 6 sur un serveur en boot PXE.

Tout cet article s’appuie sur l’utilisation de Windows XP comme serveur de boot et de fichiers. Tout serait évidemment plus facile avec un serveur sous Linux à disposition, mais nous partons du postulat que nous souhaitons installer un serveur alors que nous disposons uniquement d’un portable sous Windows XP Pro…

Préparer le serveur

Le serveur sur lequel on veut installer Fedora Core 6 doit être prêt à booter sur le réseau, en PXE. C’est une option proposée par de nombreux serveurs, notamment ceux de la marque HP. Un simple PC n’offrira peut-être pas cette fonctionnalité, elle est pourtant indispensable pour notre plan. Dans ce cas, revenir à l’installation en gravant le DVD me semble la meilleure solution !

Télécharger Fedora

Si vous disposez d’une connexion haut débit, vous pouvez éviter de télécharger la distribution, mais j’ai préféré télécharger l’image ISO du DVD Fedora Core 6 afin d’avoir sous la main et en local l’ensemble des paquets d’installation.

Ces images sont disponibles sont de nombreux miroirs : http://fedora.redhat.com/Download/mirrors.html

Monter l’image en lecteur virtuel

J’ai copié l’image ISO sur le portable et j’ai utilisé un logiciel de montage virtuel de CD-Roms pour ne pas avoir à graver l’image sur un support physique. C’est d’ailleurs plus rapide. Pour ma part, j’ai déjà eu l’occasion de tester Alcohol 120%, mais je pense qu’il est plus avantageux d’utiliser ici soit Daemon Tools, soit plus simplement encore, l’utilitaire de gestion de CD virtuels de Microsoft. Alcohol 51% existe en version gratuite, mais il force l’installation de logiciels de publicité, de spyware ou je ne sais quelle autre saleté : je le déconseille donc fortement malgré ses fonctionnalités et son interface sympas.

Lancer un serveur HTTP

Sur le portable, les fichiers RPM de la distribution sont donc disponibles dans un répertoire type « Z:Fedorarpms ». Pour les rendre accessibles sur le réseau, on peut utiliser un serveur FTP, mais je préfère la simplicité d’un serveur HTTP. Il existe là encore plusieurs choix possibles : Apache, IIS, ou HFS. Apache est libre, mais lourd pour ce que l’on veut faire ici. IIS n’est pas inclus dans Windows XP familiale, il est nécessaire de l’installer et de le paramétrer car il n’est généralement pas installé par défaut dans Windows XP Pro. Le plus simple des outils reste sans conteste HFS, également logiciel libre, tournant sous XP et d’une simplicité déconcertante, parfaitement adapté à ce que nous voulons faire.

L’adresse IP de mon PC portable est 192.168.1.8. Je lance HFS, j’ajoute le lecteur Z: à HFS (clic droit sur la lettre du lecteur dans « Poste de Travail » et « Add to HFS ». Le chemin proposé conserve le « Z: » ce qui donne une adresse du type « http://192.168.1.8/Z%3A/ » mais ça fonctionne tout de même et chercher à simplifier ce chemin prendrait du temps. Je vérifie que je peux consulter mes fichiers en allant sur 192.168.1.8/Z%3A/Fedora/RPMS/ . Ne pas oublier d’ouvrir le firewall de Windows XP (ouvrir le port 80 par exemple). A ce stade, on constate qu’HFS est lent à créer la liste des fichiers… En effet, préparer un index pour 2932 fichiers depuis un DVD monté virtuellement lui prend chez moi 50 secondes (variable selon la puissance du PC).

Lancer un serveur TFTP

Le logiciel Tftpd32 est un petit utilitaire gratuit permettant la création d’un serveur TFTP, ce qui va permettre à notre serveur vierge de booter sur le réseau en PXE.

Tout d’abord, paramétrer le serveur DHCP, en précisant que le « boot file » est « pxelinux.0″

Créer un répertoire « boot » dans lequel on place les fichiers nécessaires au boot PXE.

  • pxelinux.0
  • initrd.img
  • vmlinuz

pxelinux.0 est un fichier fourni avec Syslinux disponible sur kernel.org. Télécharger la dernière version, décompresser l’archive et copier le fichier « pxelinux.0″ dans le répertoire « boot ».

initrd.img et vmlinux sont 2 fichiers disponibles sur le DVD de Fedora, dans le répertoire « images/pxeboot ». Les copier dans le répertoire « boot ».

Allumer le serveur vierge et attendre le boot sur réseau.

Il ne reste qu’à suivre les instructions et donner au script d’installation le chemin réseau HTTP permettant de venir chercher les paquets.

Une telle installation se révèle beaucoup plus rapide qu’une installation par DVD, elle permet également d’installer à la chaîne plusieurs serveurs.

css.php