Nouvelles technologies et développement durable

Publié dans : Infos Netvolution- 24 Juin 2011 2 commentaires

Un article de Stanis Humez sur le thème des nouvelles technologies et du développement durable a été publié sur le site de notre partenaire Alvi Management.

Il y est question des approches durables dans l’utilisation des nouvelles technologies. Synthèse et explications simplifiées, elles donnent un aperçu des solutions apportées par les nouvelles architectures, la virtualisation et le cloud notamment, les applications web et l’intérêt qu’elles apportent pour les économies d’énergie.

Les nouvelles technologies et l’impact environnemental – Partie 1

Les nouvelles technologies et l’impact environnemental – Partie 2

2 Réponses to “Nouvelles technologies et développement durable”

  1. Agence Référencement says:

    L’Ademe a rendu publique une étude sur l’impact environnemental des TIC et d’internet. Envoyer des mails en nombre avec pièces jointes ou simplement faire des recherches sur Google ont une incidence, non négligeable, sur l’émission de CO2.

  2. admin says:

    J’ai en effet pris connaissance de cet avis rendu quelques jours après avoir rédigé mon article. Je me doute qu’une utilisation trop intensive ou trop mal gérée des mails peut être émettrice de CO2. Cependant, je pondère toujours avec des utilisations rationnelles et réfléchies : la virtualisation et l’utilisation de serveurs en cloud peut éviter de « sur consommer ». L’idée est de pouvoir continuer à utiliser des outils modernes, car ils peuvent remplacer des déplacements physiques, tout en limitant leur impact en réfléchissant à une utilisation efficace.

    Je reste donc persuadé que nous pouvons utiliser le mail à la place du courrier papier pour de nombreuses applications, et que ça permet au global de maîtriser l’impact environnemental. Mais le spam et la diffusion massive de pièces jointes ou de quantités énormes de données n’est pas fondamentalement ce pour quoi a été créé l’email après tout !

    Ça me fait penser au papier recyclé : connaissant la consommation et les produits chimiques utilisés pour blanchir le papier recyclé, il est plus intéressant de fabriquer du papier à partir de forêts gérées intelligemment (type FSC), et le papier blanc neuf sera plus écologique que le gris recyclé… Idée reçue.